Vincent Willem Van Gogh 1853-1890 : ses œuvres les plus connues

Peintre néerlandais né aux Pays-Bas en mars 1853 et décédé en France en décembre 1890, Van Gogh, de son nom d’artiste, figurait parmi ces peintres qui n’ont connu le succès qu’après sa mort. Ses œuvres remarquables par leur beauté ardue, leur honnêteté sentimentale et leur couleur audacieuse ont bousculé le XXe siècle.

Un artiste peu connu avant sa mort

Suite à des années d’anxiété et des phases de maladie mentale, le peintre est décédé d’une blessure par balle. Mort à l’âge de 37 ans seulement, Van Gogh était encore peu connu et apprécié dans le monde artistique en dépit de ses œuvres symboliques comme La nuit étoilée, 1889.

En réalité, il commence son parcours dès son enfance en dessinant et décide de se mettre à la peinture, mais ne peint qu’à l’âge de 19 ans. C’est d’ailleurs durant les 2 dernières années de sa vie qu’il réalisa ses œuvres les plus célèbres comme Iris, 1889, et Terrasse du café le soir (Terrasse de café sur la place du Forum, 1988. En 1885, il réalise l’une de ses œuvres majeures Les mangeurs de pommes de terre. En ces temps, ses œuvres étaient encore dominées par des tons sobres et ne présentaient pas de coloration vive.

Ses œuvres avant 1885

Si les œuvres les plus connues de Pablo Picasso comme Nuit étoilée et Iris ont été peintes durant les 2 dernières années de sa vie, le peintre a cependant réalisé plus de 2100 ouvrages durant son court parcours. Ces œuvres comprennent près de 860 peintures à l’huile et plus de 1300 réalisations diverses (aquarelle, dessin, croquis et gravure).

À l’époque, il peint différents thèmes : nature morte, tisserand, paysages et autoportrait. Parmi ces œuvres de cette période, on peut citer Le vieux Clocher de Nuenen, 1885, et un Portrait de paysan réalisé avec de l’huile sur toile. En 1886, il déménage à Paris puis dans le sud de la France. Il découvre l’art impressionniste et sera grandement influencé par la forte lumière du soleil de la région.

De 1886 à 1890

C’est à partir de là que ces tableaux deviendront plus brillants et colorés comme ses célèbres toiles : Une allée Jardin du Luxembourg, 1886 et Le Restaurant de la Sirène, 1887. Pendant son séjour à Arles en 1888, il développe pleinement le style qui le rendra unique et reconnu à travers des œuvres comme :

–          La chambre de Van Gogh à Arles, 1888

–          Les Tournesols, 1888-1889

–          Autoportrait à l’oreille bandée, 1889

–          Portrait du docteur Gachet avec branche digitale, 1890

–          L’Église d’Auvers-sur-Oise, 1890