Les œuvres majeures de Bernard Buffet

Bernard Buffet

Bernard Buffet est un peintre expressionniste français né le 10 juillet 1928 et mort le 4 octobre 1999. Cet artiste a réalisé des milliers de toiles. Son style facilement reconnaissable représente des figures, paysages, intérieurs, animaux, natures mortes, fleurs, personnages nus… À travers ce guide, découvrons les œuvres majeures du peintre.

Les premiers tableaux de Bernard Buffet

Les tableaux du peintre expressionniste : Deux hommes nus, Femme au poulet et Femme au poêle sont des chefs-d’œuvre achevés en 1947. Le tableau Femme au poêle représente un mélange de style expressionnisme et misérabilisme. L’œuvre achevée durant la période néo expressionniste représente une femme qui s’affaire dans la cuisine. En contemplant la toile, on ressent une sensation de frustration. L’artiste évoque dans son chef-d’œuvre une cuisine avec une décoration pauvre.

L’œuvre artistique Femme au poulet est une huile sur toile où l’on peut facilement reconnaître les traits de pinceau caractéristiques à Bernard Buffet. Cette lithographie originale est une œuvre de genre portrait. La dimension du tableau est de 188 × 137 cm. Buffet a également réalisé plusieurs toiles évoquant différentes pièces à vivre de la maison. On peut par exemple citer l’huile sur toile Homme nu dans la chambre (1948), Homme au cabinet (1947), La salle de bains (1947) ou Le peintre (1948). Ce dernier tableau représente un artiste s’apprêtant à commencer sa peinture.

La scène se passe dans un local qui semble être l’atelier du peintre. Parmi les œuvres majeures de Buffet, on peut également citer parmi ses premières toiles Deux hommes nus (1947). Ce chef-d’œuvre représente deux personnages, un homme assis de face et un autre de dos, debout avec une main gauche sur sa hanche. Pour se procurer des œuvres authentiques de Bernard Buffet, rendez-vous sur ce site pour en savoir plus.

Œuvres majeures de Bernard Buffet de 1950 à 1960

Tète the clown, l’œuvre qui a permis au peintre français d’asseoir sa notoriété dans le monde entier fut achevée en 1955. Durant la période 1950 à 1970, l’artiste expressionniste a été très prolifique. En 1951, le peintre a réalisé La Passion du Christ : crucifixion. Buffet est aussi connu pour ses œuvres évoquant les paysages. Parmi les toiles s’inspirant des décors extérieurs, on peut citer Le garage du Moulin (1953) et Galerie Visconti (1954). Pour reprendre sa thématique sur des personnages dévêtus, l’artiste a achevé en 1953 sa série de toiles intérieures : Femme assise, Homme assis et Le couple.

Dans un registre plus glauque, Bernard Buffet a réalisé en 1954 le tableau Horreur de la guerre : Les fusillés. On peut y découvrir plusieurs personnages nus dans des positions tragiques. On y découvre plusieurs personnages décédés et cinq autres sur le point d’être exécuté. Un crâne humain dessiné subtilement en bas à gauche de la peinture complète le tableau. Les estampes originales de Bernard Buffet ne sont pas toutes pessimistes. Le cirque Acrobate à la bicyclette, Le cirque : Acrobates, Le cirque Deux clowns et Le sommeil d’après Courbet sont des chefs-d’œuvre datant de 1955 représentant des scènes plus joyeuses.

Les derniers œuvres de Buffet

En 1991 Bernard Buffet a poursuivi ses peintures sur les mêmes thématiques qui lui sont chères. Certains monuments sont riches en détail. C’est le cas de l’huile sur toile Le Dôme de Milan, Le Dôme d’Amalfi et Le Château Saint-Ange. Cette même année, l’artiste poursuit ses tableaux évoquant une thématique qui a contribué à sa notoriété : les clowns. Il s’agit de l’œuvre majeure Les clowns musiciens : La cantatrice. En 1992, les amateurs d’art ont pu découvrir pour la première fois des monuments situés à Saint-Pétersbourg : Église St Nicolas des Marins, Pavlosk, le palais et L’église de Tchesme.

Le peintre expressionniste a également achevé L’empire ou les plaisirs de la guerre : Après le viol. Les derniers tableaux réalisés par l’artiste furent des toiles évoquant la mort. Les spectateurs y découvrent des personnages squelettiques dans les tableaux : Squelette en croix, Squelettes travestis et Squelette en prière en 1998. En 1999, Bernard Buffet réalisait une série de tableaux numérotés : La Mort.